Communiquer

Apprendre les langues :

apprendre-langues

  • Espagnol :

Je ne souhaitais pas voyager dans les pays d’Amérique Latine sans parler la langue. Du coup, avant de partir, j’ai pris des cours avec un prof vivant dans la ville d’Antigua, au Guatemala, via Skype. C’est un très bon prof, parlant français. 15 heures de cours particuliers suffisent pour acquérir les bases, et même plus.

Solution pas chère (paiement par Western Union) et très efficace.

Le prof s’appelle José Sanchez Corado et est vraiment sympa. On parlait de tout durant les heures de cours : des différences entre nos cultures et modes de vie, de politique, d’art…

Son adresse mail : latinoamerica.academy@hotmail.com

  • Russe :

En vue du voyage que j’aimerais faire en Russie et Asie Centrale, où l’anglais est très peu pratiqué, je souhaitais apprendre le russe. Ce n’est pas la langue la plus facile à apprendre avec un nouvel alphabet à retenir mais rien n’est impossible !

Partant de zéro, j’ai commandé le livre + CD de la méthode Harrap’s. Je vous dirai dans quelques mois si j’ai fait des progrès significatifs ou non !


Moyens de communication : Résultat de recherche d'images pour "moyens de communication"

En Amérique du Sud, j’étais sûrement l’un des derniers voyageurs old-school !

Pas d’ordinateur ou de tablette avec moi, il y a des cyber-cafés dans toutes les villes d’Amérique du Sud. Ce n’est pas cher et ils sont ouverts tous les jours et tard le soir.

Cependant, vu que je tiens à continuer ce blog, j’ai choisi de partir avec un notebook dorénavant, me permettant ainsi de pouvoir faire le blog tranquillement en fin de journée et de ne pas passer une après-midi entière coincé dans un cyber !

Je pars toujours sans téléphone (je donne des nouvelles par Skype principalement). Mais si vous en prenez un, vérifiez qu’il soit quadribande surtout, ça vous évitera des mauvaises surprises. Pour le forfait, vous pouvez acheter une carte SIM du pays où vous voyagez, c’est la solution la moins onéreuse. Ou un forfait free à 2 euros (avec l’option Internationale) fera très bien l’affaire pour les petits budgets également.

Mais prenez de préférence un téléphone sans valeur et résistant (pas le dernier I-phone par exemple…).

Partir sans ces technologies fût une expérience géniale en Amérique du Sud. On développe encore plus son sens de la débrouille et son autonomie. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la vie est bien plus simple une fois débarrassée de ces choses. Tentez l’expérience de vivre ainsi, au moins une fois !