Plateau de Dieng – Du 17/06 au 21/06/2018

Commentaires 2 Par défaut

« Le plus beau voyage d’ici-bas, c’est celui qu’on fait l’un vers l’autre. »

Paul Morand

Après notre belle semaine à Karimunjawa, il était temps de bouger de nouveau ! Direction le Plateau de Dieng, dans les montagnes de la province centrale de Java.

Mais encore un trajet interminable pour y arriver :

  • ferry de 13h à 18h sur une mer bien agitée pour rejoindre Jepara ;
  • bus pour aller à Semarang, la capitale de la province : 4h de trajet pour faire 70km à cause des vacances nationales… ;
  • nuit à Semarang ;
  • le matin, recherche d’un bus pour rejoindre Dieng ou bien la ville de Wonosobo. Rien qui nous convient et au final on trouve un Grab (Uber de l’Asie) pour le même prix que le bus : 4h de taxi nous a coûté 20 euros (ça me fait mal au cœur de dire ça mais bravo Colombe pour l’idée !).

Les paysages en approchant de Dieng sont splendides avec des cultures en terrasse, des volcans partout, des collines verdoyantes… Même notre chauffeur de taxi s’émerveillait !

IMG_3500-min

Le plateau de Dieng n’est pas une destination très routarde mais est très connue des indonésiens. On l’a vite compris en arrivant au petit village où un embouteillage s’était formé… Ils viennent y chercher la fraîcheur puisque le plateau se trouve à plus de 2 000 mètres d’altitude.

De ce fait, il y a un nombre dingue de homestay. Même en haute saison comme actuellement, il est impossible de ne pas trouver une chambre ! On en trouve une assez basique mais ça nous suffit amplement.

Les indonésiens en vacances ne sont pas habitués au froid, en témoigne les gamins faisant de drôle de tête à la vue de la buée sortant de leurs bouches ! Les locaux le savent et on trouve plusieurs petits magasins pour acheter bonnet, écharpe, pull…

Le village n’est pas très charmant en soi et il ne faut pas venir ici pour la gastronomie. J’avoue être déçu de la nourriture javanaise, qui n’a rien d’extraordinaire contrairement à Bali. Ce n’est pas très varié et toujours frit dans une marmite d’huile… Mais difficile de commander autre chose que les plats locaux ou de demander quelque chose de spécial puisque absolument personne ne parle anglais ici !

IMG_3109-min

Après une nuit réparatrice, on part visiter les environs à pied. Les indonésiens, et asiatiques en général, n’aiment pas marcher et utilisent sans cesse leurs voitures ou scooters même pour des petites distances. On était donc les seuls sur le bord de la route, à respirer les gaz d’échappement… Pas top comme début de balade !

On trouve de nombreux temples dans la région, plus de 2 000 apparemment. On en a visité deux mais ne venez pas ici pour espérer voir Bagan ou Angkor ! Le plus connu, Arjuna, n’est pas grand avec seulement trois petites tours.

IMG_3123-min

Le visiter a tout de même été un moment mémorable pour nous. Les indonésiens n’échappent pas à la mode des selfies, particulièrement quand ils voient un étranger ! Alors à la vue de moi et surtout les deux filles, ils étaient tous fous… On a eu l’impression d’être de vraies stars avec au moins une trentaine de selfies en une heure !

C’est marrant au début mais un peu pénible ensuite de devoir s’arrêter tous les deux mètres pour faire une photo… Refuser ne se fait pas car ils ont l’air tellement heureux !

IMG_3206-min

On s’est ensuite dirigé vers le lac Warna, où il y a un prix spécial étranger malgré le peu de routard venant ici.

Prix pour les locaux : 15 000 rupiah

Prix pour les étrangers : 157 000 rupiah (vive le racket !)

C’est un peu partout comme ça à Java pour les lieux à visiter. Mais un peu abusé tout de même pour cet endroit : devoir payer 10 euros pour voir un lac ! Heureusement, il y a une alternative qui consiste à monter à un point de vue dominant le lac pour 1 euro. Évidemment, c’est l’option qu’on a privilégié !

Le lac est d’un vert éclatant à cause de l’activité volcanique de la région et de l’énorme quantité de soufre dans la Terre.

IMG_3175-min

Dernier stop de la marche à l’endroit le plus connu de la région, le cratère de Sikidang. On a de nouveau le droit à beaucoup de selfies bien sûr ; dur dur la vie de célébrité !

Il y a foule et l’endroit s’est transformé en un véritable parc d’attractions avec circuit de moto-cross, stands de souvenirs…. On s’attendait à voir un joli cratère dans un bel espace naturel ; à la place, on se retrouve dans un milieu bruyant et bondé avec un petit lac d’où s’échappe de la fumée de soufre.

IMG_3205-min

On retourne au village en début d’après-midi après cette marche en demi-teinte… C’est marrant de côtoyer autant d’indonésiens en vacances, mais les sites sont vraiment trop fréquentés du coup.

Heureusement, Salomé a la bonne idée de ressortir vers 16h pour se balader avant le coucher de soleil. Qu’est-ce que les hommes feraient sans les idées des femmes..?!

On monte sur une colline dominant le village avec un grand volcan derrière. On s’y sent enfin un peu seul en attendant que le soleil disparaisse.

IMG_3255-min

Pas grand chose à faire le soir dans le village et tant mieux car réveil plus que matinal le lendemain !

Alarme à 3h45… On monte sur nos scooters 15 minutes plus tard pour se diriger vers le mont Sikunir, à 7km du village en passant par Sembungan, le village le plus haut de Java à 2 300 mètres au-dessus de la mer.

Petit imprévu avec une belle chute de Salomé en scooter, mais heureusement plus de peur que de mal. Une fois arrivé au parking, nouvelle déception à la vue du nombre de voitures et scooters garés. C’est sûr qu’on sera (trop) nombreux en haut !

On monte à la queue leu leu durant 30 minutes. Par miracle, on trouve tout de même un bon endroit à l’écart de la foule pour admirer le paysage. La mer de nuage avance dans le fond de la vallée, un immense volcan actif nous fait face, le soleil pointe son nez à l’horizon… Magnifique !

IMG_3449-min

IMG_3475-min

D’autres volcans sont visibles au loin, l’un étant sûrement le Merapi proche de Yogyakarta. Une fois le soleil bien levé, on redescend et retourne à notre homestay prendre un petit-déj’.

IMG_3519-min

On ne s’attarde pas et quitte le village de Dieng à 8h avec un bus local en direction de Wonosobo, la grosse ville de la région à une heure de route.

C’est là que commence un casse-tête pour moi ! A la base, je comptais dormir une nuit ici et partir le lendemain vers le petit village de Batu Karas où m’attend un ami du collège et lycée. Après plusieurs minutes de recherches, j’ai réussi à obtenir des infos au terminal des bus malgré l’absence de personne parlant anglais. Ça s’annonçait comme un gros plan foireux puisque je devais enchaîner pas moins de 5 ou 6 bus différents dans la journée… Il y a de grandes chances que j’en loupe un et que je me retrouve au milieu de nulle part !

De ce fait, changement de plan et je décide de poursuivre avec Colombe et Salomé qui se rendent à Jogja. Parmi tous mes voyages, l’itinéraire que je fais sur l’île de Java est le plus incompréhensible !

Retour donc à Jogja en milieu d’après-midi, pour la troisième fois ! On va à l’auberge que possède Lupa, le gérant du Bodhi Tree Hostel à Karimunjawa.

J’ai bien fait d’y revenir puisqu’il est assez facile de rejoindre Batu Karas avec seulement deux bus à enchaîner (facile mais très long…).

Étant tous les trois un peu écœuré de manger sans arrêt les mêmes choses, on décide de se faire plaisir pour le dîner : direction l’un des meilleurs restaurants de la ville tenu par un français ! Se faire plaisir en Asie ne coûte que 7,5 euros par personne donc il n’y a pas de mal !

Le lendemain, Salomé et Colombe partent vers le volcan Bromo. C’est ici que nos chemins se séparent malheureusement… On aura passé 10 jours ensemble et ça a été un bonheur ! Merci à vous les filles, on se revoit sur Paris ou Marseille à mon retour !

IMG_3256-min

Me concernant, je n’avais pas envie d’enchaîner une nouvelle journée de transport et décide de rester à Jogja pour…dormir, manger, dormir et remanger ! Le soir, fini le repos puisqu’il y a le match de la France en coupe du monde que je vais voir dans un bar en compagnie de Lupa et d’amis à lui !

Après ces aventures et imprévus, départ le vendredi 22 juin avec un petit mal de crâne pour Batu Karas !

2 réflexions sur “Plateau de Dieng – Du 17/06 au 21/06/2018

  1. Pingback: Batu Karas – Du 22/06 au 27/06/2018 | Y A QU'A Y ALLER !!

  2. Pingback: Indonésie – Suite et fin | Y A QU'A Y ALLER !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s