Roadtrip à Hué – Du 11/03 au 13/03/2018

Commentaire 1 Par défaut

« Ils n’ont pas peur de toi, ils ont peur de ce que tu représentes. Ce que tu représente pour eux, c’est la liberté. La liberté, il n’y a que ça qui compte. Mais en parler et être libre, ce n’est pas la même chose. C’est dur d’être libre quand on est un produit acheté et vendu au marché. Ne leur dis jamais qu’ils ne sont pas libres, ils se mettraient à tuer et à massacrer pour prouver qu’ils le sont. Ils vont te parler sans arrêt de liberté individuelle, mais s’ils voient un individu libre, ils prennent peur. Ça les rend dangereux. « 

Easy Rider (film)

La plus belle route d’Asie du Sud-Est en moto : une journée inoubliable !

Avec Ryan, rencontré à Hoi An, on a décidé de faire le trajet en moto pour rejoindre Hué. Il est évidemment possible de le faire en bus ou en train, mais pas le temps de s’arrêter et la route empruntée n’est pas la même.

A Hoi An, il est facile de louer une moto et de la rendre à Hué dans une agence partenaire (ou l’inverse). Ils se chargent de transférer le gros sac à dos aussi, ce qui permet de voyager léger.

Le 11, on part vers 9h avec nos bolides (non en fait ce n’est pas une belle 650 comme je rêve mais une simple 125…). On prend la direction de la plage de An Bàng, à la sortie de Hoi An. Jolie plage mais rien de spécial, et on n’a pas pour projet de se baigner aujourd’hui !

Le route est simple ensuite puisqu’il s’agit simplement de longer le littoral jusqu’à Danang. Peu avant cette ville, on s’arrête pour visiter la Montagne de Marbre. C’est en fait un ensemble de 5 collines dont une seule se visite. Les vietnamiens en extraient du marbre pour fabriquer de nombreuses statuts, visibles dans les différents magasins aux alentours. Du sommet, on domine la grande ville de Danang (1 million d’habitants) et la mer.

IMG_8637-min

Il y a également plusieurs grottes cachées par-ci par-là. La mieux est la Huyèn Không, très haute et abritant une statut bouddhiste ainsi qu’un petit temple. Durant la guerre, les viêtcongs l’utilisaient comme hôpital.

On poursuit notre route pour arriver dans la grosse ville. Là encore, aucune difficulté pour s’orienter car il s’agit encore de longer la plage, qui s’étire sur une vingtaine de kilomètres. A l’extrémité de celle-ci, on trouve de nombreux bateaux de pêcheurs ainsi que les traditionnelles « barques-paniers » (ça ne doit pas être très stable en mer ce truc…).

IMG_8725-min

Sur conseils d’un voyageur, on quitte le trajet classique pour se rendre à Monkeys Mountain (montagne des singes). Les agences n’en parlent pas car elles considèrent que la route pour y aller est dangereuse. Mais pas pour des pilotes comme nous !

Un conseil : allez-y absolument, c’est un des must de la journée ! On s’arrête en chemin à un immense complexe religieux avec temples, pagodes et statuts. On est encore loin du sommet mais la vue sur la baie est déjà superbe.

IMG_8739-min   IMG_8763-min

Ça monte raide ensuite sur une minuscule route sinueuse (sûrement la partie dangereuse dont les agences parlent). Du sommet de la montagne, on domine tous les environs et c’est juste à couper le souffle ! L’endroit est uniquement fréquenté par des vietnamiens car étrangement, aucun guide de voyage n’en parle (Lonely Planet ou Guide du Routard).

IMG_8846-min

IMG_8847-min

On fait une boucle sur la péninsule par une route déserte pour rattraper l’itinéraire « normal ».

On sort de la ville en direction de l’endroit le plus connu du trajet : le Hai Van Pass (ou Col des Nuages). Depuis la construction d’un tunnel sous la montagne, la route est beaucoup moins empruntée qu’auparavant. En plus, elle est top : en très bon état et plein de virages. Un régal en moto ! On monte progressivement au-dessus de la mer. C’est tellement beau qu’on s’arrête toutes les 5 minutes. A la vue des photos, vous comprendrez pourquoi !

IMG_8882-min  IMG_8883-min IMG_8924-min

Le haut du col est assez touristique mais c’est compréhensible puisque le panorama est somptueux. Petit conseil : ne faites pas vos fainéants comme les groupes de chinois, montez au sommet de la montagne où la vue est encore mieux et il n’y a absolument personne !

IMG_9009-min

La météo du côté d’où on arrive est parfaite, avec un beau ciel bleu et quelques nuages. Mais le côté par où on redescend a l’air plus menaçant avec de gros nuages. Ce col marque une séparation climatique entre le nord et le sud du Viêtnam. Beaucoup de nuages du nord restent bloqués par cette chaîne de montagnes (d’où le nom du col car souvent ennuagé).

IMG_8985-min

La descente se fait encore sur une belle route qui serpente le long de la montagne, mais avec une température plus fraîche.

En bas se trouve le petit village de Làng Cô, très photogénique avec son pont et sa plage.

IMG_9051-min

Après ce village, il y a plusieurs lagons et champs que l’on aperçoit en permanence.

La partie finale est beaucoup moins intéressante puisqu’on se retrouve sur une 4 voies pendant une bonne heure avec des camions, des bus… Il y a un stop à faire à une piscine naturelle mais comme la météo n’est pas géniale, on décide de zapper cette étape.

On arrive finalement à Hué vers 17h, après 180km. Arriver dans une grande ville en Asie me fait toujours penser au jeu vidéo GTA : il n’y a aucune règle, on double par la gauche ou la droite, personne ne s’arrête aux carrefours… C’est fun une fois qu’on a pris l’habitude !

On rend nos motos à l’agence et on va se péter le ventre dans un restaurant : on n’a même pas pris le temps de manger à midi tellement c’était plaisant de conduire !

On a réservé des lits chez l’habitant, où on est reçu comme des rois par le couple. Un bonheur cette journée décidément !

Ce roadtrip est vraiment l’une de mes meilleures journées du voyage pour l’instant (excepté le Népal..!). La route est merveilleuse et je comprends mieux pourquoi on la qualifie de plus belle d’Asie du Sud-Est.

On ne fait pas long feu le soir car on est totalement naze. Ça me confirme dans mon choix de ne pas avoir acheté de moto en arrivant au Viêtnam comme beaucoup de voyageurs le font. C’est assez fatiguant de se déplacer ainsi tous les jours, et je préfère en louer une quand j’en ai besoin (surtout que ça ne coûte vraiment pas cher…).

On est venu à Hué uniquement pour la route. En arrivant ici, on ne savait pas trop ce qu’il y avait à faire dans cette grande ville (600 000 habitants). Au final, on y est resté 2 jours. On n’a pas été très productif puisqu’on a seulement visité la Cité Impériale. Il y a également de nombreux tombeaux et mausolées d’Empereurs aux alentours mais ça me semblait trop cher.

La Cité Impériale de Hué est le seul endroit de ce type au Viêtnam. Toutes les autres villes impériales ont été détruites par les bombardements US durant la guerre.

Elle a été construite au début du 19ème siècle par la dynastie Nguyên et est aujourd’hui classée à l’UNESCO. Bon, en vrai je n’ai pas été subjugué par le lieu… Rien à voir avec Angkor ou Bagan bien sûr.

IMG_9087-min  IMG_9117-min

J’ai la flemme de développer plus l’Histoire du coup… Pour les intéressés, allez sur Wikipedia (démerdez-vous en gros..!).

Autrement, nos centres d’intérêts principaux ont été la glande et la bouffe. On a passé du bon temps ! Ryan part pour Hanoï, alors que moi je prends de nouveau un bus de nuit en direction de Tam Coc.

Une réflexion sur “Roadtrip à Hué – Du 11/03 au 13/03/2018

  1. Pingback: Viêtnam – Suite et fin | Y A QU'A Y ALLER !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s