Isla Santa Cruz – Jour 1

Poster un commentaire Par défaut

Les îles Galapagos, appartenant à l’Equateur, sont considérées comme l’un des derniers paradis sur terre. Je voulais vérifier si c’était le cas et me suis offert une croisière de 8 jours sur un petit bateau, le New Flamingo. Petite folie car les prix sont très élevés : 8 jours m’auront coûté 1 600 euros environ.

Mais c’était un rêve, et les rêves n’ont pas de prix !

J’aurai pu y aller en mode routard : aller sur l’île et me démerder seul pour tout explorer. Mais je ne suis pas sûr que j’aurai économisé beaucoup d’argent. Les prix des hébergements et de la nourriture sont deux fois plus élevés que sur le continent, et pour se rendre sur les îles inhabitées (les plus belles), il faut payer des excursions à la journée qui coûtent un bras, et qui ne sont pas très bien organisées paraît-il…

Alors quitte à y aller, autant mettre le prix et le faire bien ! J’ai donc opté pour une croisière en last minute, que j’ai réservée via l’agence Carpedm Adventures basée à Quito. Au final je n’ai vraiment pas payé cher les 8 jours, comparé aux autres offres.

Je suis parti de l’aéroport de Guayaquil à 8h. Si j’ai un conseil à vous donner : arrivez en avance à l’aéroport ! Les douaniers vérifient que tu n’amènes pas de produits alimentaires sur l’archipel (il y a des règles très spéciales pour préserver la faune et la flore), puis il faut se rendre à un autre bureau pour payer 20 dollars de taxes, et enfin faire le check-in de la compagnie aérienne.

Lors de l’arrivée aux Galapagos, nouvelle taxe de 100 dollars a payer ! 60 % de cet argent va à la Direction du parc national des Galapagos, en charge de la protection des îles. Le reste est réparti entre les gardes-côtes, la station de recherche Darwin, la police, et pour la sensibilisation de la population. Après avoir pris connaissance de cette répartition, ça m’a fait un peu moins mal au c** de payer cette taxe.

A la sortie du minuscule aéroport, je trouve le guide de mon bateau, Alfonso. On est 17 sur le bateau : 11 touristes, 5 membres d’équipages (capitaine, matelots, mécano, cuisinier) et le guide. Parmi les touristes, nous sommes 5 francophones (Laura, et une famille suisse avec Stéphane, Claire et le petit Alexandre), 2 argentins, 2 australiens et 2 US (ressemblant à la plupart des ricains que je croise pour l’instant, c’est-à-dire des abrutis).

DSCN1207 DSCN1206

On se rend en bus et en bateau-taxi à Puerto Ayora, où notre petit bateau nous attend. Sur les 30 000 habitants de l’archipel, 17 000 habitent dans cette ville. On déjeune sur le bateau et se rend à El Chato : une ferme où vivent des tortues terrestres géantes.

DSCN1213 DSCN1212

La taille de ces bestioles est impressionnante, elles peuvent vivre jusqu’à 150 ans ! Au vu de l’énergie qu’elles dépensent, je comprends leur longévité (une lenteur inégalée pour se déplacer, 2 heures pour mâcher une feuille…).

Le concept de l’endroit est plutôt bien. La ferme est immense et les animaux se déplacent en totale liberté. Ils ne sont pas derrière une grille, avec 5 m² d’espace comme dans un zoo…

DSCN1225 DSCN1220 DSCN1210

Dans la même ferme, il y a un tunnel de lave. Lors d’une ancienne éruption, la lave de la couche supérieure, en contact avec l’air frais, a séché et durci, alors que la lave à l’intérieur a continué de s’écouler ; ce qui a formé un tunnel de lave (voilà pour le cours de géologie !).

DSCN1228

On retourne ensuite à Puerto Ayora où nous disposons d’une heure pour se balader seul. La ville n’est vraiment pas terrible. Il n’y a que des agences. Des français rencontrés auparavant m’avaient dit que c’était le coin le moins bien des Galapagos, ce qui me rassure. Je finis par me poser et regarder un match de volley improvisé sur la petite place.

On mange sur le bateau et départ à 2 heures du mat’ vers l’île Floreana (4 heures de bateau). Dur de dormir pendant qu’on navigue ! Mais ça me plait bien d’être sur un bateau !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s